lexique chauffage

A

Absorbeur

L’absorbeur peut être une série de tubes métalliques en parallèle, un serpentin métallique ou un tuyau de couleur sombre dont la propriété est de convertir l’énergie du soleil emmagasiné dans le capteur solaire, en chaleur. L’absorbeur est généralement traversé par un fluide (eau, air ou autres) chargé de transférer cette chaleur.

Accélérateur

L’accélérateur (également appelé circulateur, ou pompe de circulation) assure la circulation de l’eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer.

Accumulation ou semi-accumulation (eau chaude sanitaire à)

Ce procédé consiste à constituer une réserve d’eau chaude sanitaire, qui est stockée dans le ballon ou préparateur à accumulation. Il est indispensable pour des besoins en eau chaude importants.

Accumulateur à gaz

C’est un chauffe-eau équipé d’un ballon réchauffé par un brûleur à gaz incorporé. Il est plus encombrant qu’un chauffe-eau instantané mais peut fournir un débit d’eau chaude plus important.

ACI

Inventé et breveté par le constructeur de chauffe-eau Atlantic, le système ACI (Anti Corrosion Intégrale) est un générateur de courant qui protège la cuve du chauffe-eau contre la corrosion. Il est constitué d’une carte électronique et d’une électrode en titane. Une réaction chimique protège la cuve. Les Chauffe-eau ACI sont adaptés à toutes les eaux et particulièrement recommandés dans les régions où le PH de l’eau est très agressif. La résistance stéatite a une durée de vie accrue, elle est silencieuse et est accessible sans vidange de l’appareil.

Aquastat

Dispositif qui permet de contrôler la température de l’eau, dans une chaudière, ce dispositif évite une surchauffe; sur un chauffe-bain, il sert à régler la température de l’eau chaude sanitaire.

B

Ballon Solaire

Le ballon solaire stocke l’eau chaude sanitaire (ECS) dans une installation solaire thermique. Il est constitué d’une cuve métallique ou d’une matière synthétique bien isolée, d’un ou deux échangeurs thermiques, voire d’une résistance électrique en appoint avec un système de sécurité. L’eau chaude soutirée est remplacée immédiatement par la même quantité d’eau froide du réseau, réchauffée à son tour par le liquide du circuit primaire venant des capteurs.

Ballon de chaudière (ou préparateur d’Eau Chaude Sanitaire ECS)

D’une capacité allant de 75 à 300 litres, le ballon de chaudière juxtaposé à la chaudière ou incorporé (logé sous le même habillage que le corps de la chaudière). Il est en acier inoxydable, de préférence austénitique.

Basse température (chaudière)

Les chaudières dont le rendement est conforme au niveau “basse température” suivant la Directive 92/42 CEE constituent un équipement moderne et économique.

Brûleur atmosphérique

Dans ces brûleurs, le débit du gaz sous pression entraîne l’air comburant nécessaire à la combustion. La partie d’air ainsi induite est appelée “air primaire”, le complément “air secondaire” s’ajoutant dans le foyer.

Brûleur à gaz soufflé

Il s’agit d’un brûleur mécanique qui diffuse le gaz / air dans le foyer. Ce procédé est surtout utilisé pour les moyennes et fortes puissances. Il permet de transformer une chaudière fioul en chaudière à gaz.

Brûleur à pré-mélange total

Dans les brûleurs dits “à prémélange total”, la totalité de l’air primaire est prémélangée au gaz à l’intérieur du brûleur, pour former un mélange, très homogène, qui offre une très bonne hygiène de combustion, un excellent rendement et des émissions polluantes très réduites.

C

Capteur solaire

Contrairement au panneau photovoltaïque qui est à base de cellules photovoltaïques, le capteur solaire est constitué d’une surface de captage qui a la propriété d’emprisonner la chaleur contenue dans le rayonnement solaire. Le capteur solaire absorbe donc l’énergie du soleil et la transforme en chaleur.

Cellule photovoltaïque

La cellule photovoltaïque est l’élément permettant de convertir l’énergie du soleil en une énergie électrique.

CESI

Chauffe-Eau Solaire Individuel, il s’agit de l’installation solaire dédiée à l’habitation individuelle avec un ensemble simple composé d’un capteur à eau chaude, d’un ballon de stockage avec appoint électrique ou chaudière, et les liaisons de tubes nécessaires

Condenseur

Cet élément refroidit la vapeur afin de la faire passer de l’état gazeux à l’état liquide ; La vapeur en se condensant va libérer de la chaleur.

Consommation électrique

C’est la somme de toutes les puissances consommées pendant un nombre d’heures par chaque appareil. Elle s’exprime en wattheure (Wh) ou kilowattheure (kWh).

Court-circuit

Lorsque deux points d’un circuit électrique se touchent, la résistance à ce niveau de liaison devient très faible ; le courant dans le circuit augmente considérablement. Il peut en résulter une destruction du circuit si ce courant n’est pas arrêté.

Chaleur douce

Une installation chaleur douce est définie par une alimentation des émetteurs (ex : radiateurs, plancher chauffant) à basse température, inférieure à 50° C. Elle fournit une chaleur homogène et supprime les écarts de température entre sol et plafond.

Circuit de chauffage

C’est l’ensemble des tubes (réseau hydraulique) qui assure la distribution de l’eau de chauffage dans les émetteurs.

Circuit de fumée

Le circuit de fumées est le trajet parcouru par les fumées jusqu’à la buse de fumées (foyer + carneaux + cheminée ou ventouse).

Condensation (chaudière à)

Les fumées ont une forte teneur en vapeur d’eau. Dans une chaudière à condensation, elles sont refroidies au travers d’un échangeur, par le retour de l’eau de chauffage. La vapeur d’eau se condense et sa chaleur latente de condensation est cédée à l’eau des retours, s’ajoutant à la chaleur de combustion. En outre, la température des fumées est abaissée, ce qui réduit la quantité de chaleur résiduelle évacuée par la cheminée. On atteint ainsi des rendements supérieurs à 100 % (jusqu’à 109%) et on réalise des économies d’énergie significatives (plus de 30%).

D

Disjoncteur

Le disjoncteur isole électriquement et protège les différents circuits électriques d’une habitation, par exemple contre les surintensités. À la différence du fusible, le disjoncteur est ré-enclenchable.

Double service (chaudière)

La chaudière double service intègre d’origine un procédé de production d’eau chaude sanitaire. Il existe trois systèmes : instantanée, à micro-accumulation, par ballon. Instantanée : la production d’eau chaude sanitaire est dite instantanée lorsqu’elle est produite au moment même de l’utilisation. Elle est généralement assurée par un échangeur à plaques en inox. A micro-accumulation : une réserve de quelques litres permet d’éviter des démarrages du brûleur pour de faibles puisages. Par ballon : il permet d’avoir une réserve et donc un grand confort en eau chaude sanitaire.

E

Effet de serre

Certains matériaux comme le verre parviennent à emprisonner efficacement la chaleur provenant des rayons solaires de façon à créer une élévation de température à l’intérieur de la zone que recouvre le verre, comme à l’intérieur d’une voiture exposée au soleil.

Echangeur thermique

L’échangeur thermique ou échangeur de chaleur transfère la chaleur que lui transmet le fluide caloporteur au réservoir d’eau sanitaire.

Eau Chaude Sanitaire (ECS)

Eau chaude destinée à l’usage ménager (toilette, vaisselle, entretien…). Elle est différente de l’eau chaude du chauffage qui

circule en circuit fermé dans les radiateurs et les tuyauteries du chauffage central. L’eau chaude sanitaire peut être produite de deux façons : eau chaude instantanée, produite par un générateur (chaudière, chauffe-eau ou chauffe-bain) dês l’ouverture du robinet; ou eau chaude accumulée, maintenue chaude dans un réservoir isolé (ballon associé à la chaudière ou accumulateur indépendant).

Énergie électrique

C’est la puissance électrique consommée par un appareil pendant un temps déterminé. Une ampoule de 10 W consommera au bout d’une heure une énergie électrique de 10 Wattheure ; symbole (Wh), 1 Wh = 3600 Joules, 1000 Wh = 1 kWh.

Energie Photovoltaïque

C’est l’énergie qui est récupérée de la transformation de l’énergie lumineuse du soleil en énergie électrique.

Energie Thermique

C’est la transformation de l’énergie lumineuse du soleil en chaleur. Lorsqu’un matériau est exposé à la lumière du soleil, sa structure atomique est ” bombardée ” par les photons de la lumière, créant ainsi une agitation des électrons libres qui sont arrachés de leur position initiale. L’agitation des électrons arrachés, essayant de revenir à leur état initial, se traduit par un échauffement du matériau.

Évaporateur

Cet élément à pour fonction de créer l’évaporation du fluide caloporteur de la chaleur captée par l’absorbeur afin de permettre le transport de la chaleur jusqu’au réservoir.

F

Fluide caloporteur

Il peut être de l’eau, de l’air, ou un mélange antigel tel que le glycol. Le fluide caloporteur permet de transporter la chaleur captée par les capteurs solaires, jusqu’à l’échangeur thermique à travers un circuit fermé. L’eau reste le plus simple des caloporteurs. Cependant, pour une utilisation en région froide le glycol est souhaitable à cause de ses propriétés à basse température.

Fuite de courant à la terre

Elle peut être due à une détérioration interne des conducteurs et se traduit par un courant de défaut allant du récepteur à la terre ou à la masse.

Fusible

Fusible protège toute liaison électrique contre une augmentation accidentelle du courant, il interrompt donc le courant en cas de défaut (surcharge) électrique.

G

Gainable

C’est un système où le climatiseur est raccordé à un réseau de gaines de diffusion d’air.

Groupe de sécurité

Le groupe a une triple fonction : soupape de sécurité évacuant l’excédent d’eau dû à la dilatation durant la chauffe, robinet d’arrêt, robinet de vidange. Il doit obligatoirement être monté sur l’entrée d’eau froide des préparateurs d’eau chaude sanitaire à accumulation.

I

Instantannée (ECS)

Une chaudière à production instantannée d’eau chaude sanitaire délivre l’eau sanitaire au fur et à mesure des demandes d’eau faites en ouvrant le robinet.

M

Mise à la terre

La mise à la terre est une protection contre un accident électrique éventuel sur une personne en contact avec un appareil présentant un défaut électrique et aussi une protection pour le matériel mis en place dans le système. On relie donc tout l’équipement électrique à la terre à l’aide d’un conducteur de faible résistance (5 ohms), de sorte que le courant électrique en défaut soit évacué dans la terre.

Manomètre

Il indique la pression de l’eau dans l’installation.

Micro-accumulation

Dispositif permettant à un appareil qui assure les fonctions de chauffage et eau chaude sanitaire de délivrer de l’eau chaude sanitaire de manière continue sans variation de température

Monosplit

C’est un climatiseur composé d’une unité extérieure et d’une seule unité intérieure qui diffuse l’air dans la pièce à la température choisie.

Multisplit

Split-système dont l’unité extérieure, plus puissante que celle d’un split classique, est reliée à plusieurs unités intérieures, afin de climatiser plusieurs pièces.

Murale (chaudière)

Moins volumineuse qu’une chaudière au sol, la chaudière murale libère de la surface en s’accrochant à une paroi. Elle s’installe facilement dans une cuisine, une salle de bains, un placard ou sous les combles. Elle est particulièrement adaptée au chauffage d’un appartement ou d’une maison individuelle et pour la préparation d’eau chaude sanitaire.

Modulation (de puissance)

La modulation permet d’adapter en permanence et en temps réel la puissance de la chaudière aux besoins du logement en chauffage et en eau chaude sanitaire. Elle permet d’obtenir un confort idéal en toutes saisons quelle que soit la température extérieure. Les chaudières gaz condensation utilisent cette technologie.

P

Panneaux solaires photovoltaïques ou PV

C’est un ensemble de cellules photovoltaïques connectées entre elles, en général 36 cellules ou plus, afin de produire une puissance suffisamment grande pour alimenter un appareil. Cet ensemble est mis dans un cadre protégé, désigné par panneau photovoltaïque ou module photovoltaïque.

Pompe

La pompe fait circuler le fluide caloporteur à travers le circuit du système de chauffage. Lorsque le fluide caloporteur est à base de solution de glycol, on peut parler de pompe à glycol. Dans le cas d’un système à thermosiphon, la pompe n’est plus nécessaire.

Pompe à chaleur ou PAC

Une pompe à chaleur est un dispositif thermodynamique permettant de transférer la chaleur du milieu le plus froid (et donc le refroidir encore) vers le milieu le plus chaud (et donc de le chauffer), alors que spontanément la chaleur se diffuse du plus chaud vers le plus froid jusqu’à l’égalité des températures.

Puissance

C’est la quantité d’électricité consommée instantanément par un appareil ou délivrée instantanément par une source d’énergie, sous un courant et une tension électrique donnés. Symbole (W) 1000 W = 1 kW.

Puissance-crête (Wc)

C’est la puissance maximale qu’un panneau PV génère lorsqu’il est exposé perpendiculaire à un rayonnement solaire de 1000 W/m2 dans les conditions idéales. Elle s’exprime en Watt crête ( Wc ).

PCI / PCS (Pouvoir Calorifique Inférieur / Supérieur des combustibles)

Le PCI est la quantité totale de chaleur dégagée par la combustion. Par exemple, la combustion de 1 litre de fioul ou de 1 m3 de gaz naturel dégage environ 10 kWh. On peut ainsi comparer le coût des énergies entre elles : 1 m3 de gaz naturel = 1 l de fioul = 10 kWh d’électricité. Le PCS est égal à la somme du PCI et de la chaleur latente dans la vapeur d’eau produite par la combustion. En faisant condenser cette vapeur d’eau, on récupère un supplément de chaleur (de l’ordre de 11 % pour le gaz naturel).

Préparateur indépendant

Un préparateur d’eau chaude sanitaire indépendant est un ballon raccordé à la chaudière, mais pouvant en être dissocié pour être placé à distance. Sa capacité va de 100 à 300 litres.

Priorité à l’eau chaude sanitaire

Une chaudière avec production d’eau chaude sanitaire est généralement dotée d’un dispositif de priorité à l’eau chaude sanitaire (e.c.s) : lors d’une demande de la sonde e.c.s, le dispositif de priorité coupe la pompe de chauffage et met en route la pompe de charge e.c.s. Toute la puissance de la chaudière est dirigée alors vers le ballon (ou le préparateur) pour une recharge rapide.

Purgeur

Une installation doit comporter au moins un purgeur, manuel ou automatique, en général placé au point le plus haut de l’installation et permettant d’en évacuer l’air.

R

R407C – R410A

Fluides frigorigènes sans chlore (qui a une action néfaste sur la couche d’ozone). Présents dans les climatiseurs et pompe à chaleur, ils permettent l’échange thermique entre l’intérieur à climatiser et l’extérieur.

Rayonnement solaire instantané

C’est le flux énergétique du soleil reçu à la surface de la terre sur un mètre carré à un instant donné. Il s’exprime en Watt par mètre carré (W/m2) et varie de 0 à un maximum de 1000 W/m2 sur terre, et est de 1365 W/m2 hors atmosphère. Par contre le rayonnement solaire intégré ou énergie solaire journalière est le flux énergétique du soleil reçu à la surface de la terre sur un mètre carré en une journée. Il s’exprime en Watt par heure par mètre carré par jour (Wh/m2/jour).

Rendement

Le rendement électrique indique le pourcentage d’énergie que restitue un système, car tout système énergétique engendre des pertes lors du fonctionnement. Une batterie par exemple va restituer 85 % de la totalité de l’énergie qu’elle a accumulée. Un onduleur va convertir que 90% de l’énergie qui lui est transmise

Régulation

Les chaudières modernes sont équipées de systèmes de régulation électronique qui adaptent automatiquement la puissance fournie par la chaudière avec les besoins de chauffage réels, non seulement en fonction des conditions climatiques, mais également selon des heures de présence et les habitudes de vie.

Rejets polluants

Ces résidus dégagés par la combustion des gaz (essentiellement le monoxyde de carbone (CO2) et l’oxyde d’azote (NOx) sont impliqués dans la formation de l’effet de serre. Une chaudière moderne, qui consomme moins d’énergie et offre une meilleure combustion, émet nettement moins de substances polluantes qu’une chaudière ancienne.

ROAI

Robinet à obturation automatique intégrée (ROAI) obligatoire pour toutes les installations neuves ou modifiées pour l’alimentation en gaz d’appareils de cuisson (ou machines à laver ou à sécher le linge), il est associé à un flexible à embouts vissables. Ce robinet se ferme automatiquement en cas d’excès de débit de gaz en aval du robinet (1,7m3/h pour du gaz naturel distribué à 20 mbar).

Robinet thermostatique

Le robinet thermostatique agit directement sur le débit d’eau chaude du radiateur sur lequel il est monté. Il permet ainsi de contrôler la température ambiante de la pièce dans laquelle il est installé, ce qui est particulièrement intéressant dans les pièces bénéficiant d’apports gratuits de chaleur (ensoleillement, appareils de cuisson…).

S

Solution de glycol

C’est une solution antigel à base de glycol qui empêche le gel des circuits du chauffe eau solaire. Notons que le glycol est une substance chimique ayant un bonne propriété de transmission de chaleur à basse température.

Stéatite

Il s’agit d’un matériaux en terre cuite utilisé pour la fabrication des résistances de chauffe-eau électriques ou des corps de chauffe des radiateurs électrique. Dans le cas des chauffe-eau, celle-ci n’étant pas en contact direct avec l’eau, elle apporte une plus grande fiabilité dans le temps. Elle existe en multi-blocs et monobloc. Ce type de résistance offre l’avantage de pouvoir être changé sans vidanger l’installation.

Surcharge

La surcharge est une surintensité de longue durée comprise entre 1 et 10 fois l’intensité du système ; Elle provoque une élévation de la température des équipements et peut engendrer une détérioration des isolants.

Système énergétique

C’est un dispositif électrique qui génère de l’énergie pour alimenter des appareils ou tout autre application. Système solaire : C’est un dispositif qui permet de transformer l’énergie lumineuse solaire en énergie thermique ou électrique.

Système solaire photovoltaïque

C’est un dispositif qui permet de transformer l’énergie lumineuse solaire en énergie électrique.

Simple service (chaudière)

Une chaudière simple service est généralement utilisée pour le seul chauffage des locaux et ne possède pas de production d’eau chaude incorporée. Il est cependant possible d’y associer un ballon d’eau chaude sanitaire indépendant.

Sonde d’ambiance

La régulation module la température de la chaudière en fonction des informations qu’elle reçoit des différentes sondes et des besoins de confort programmés, mais ne contrôle pas le résultat, c’est-à-dire la température ambiante. Pour cela, il existe deux solutions : Installer sur tous les radiateurs un robinet thermostatique qui limite la température émise. Installer une sonde d’ambiance dans une partie neutre de la maison (hors ensoleillement, sans courant d’air et loin d’un radiateur). Cette sonde est reliée à la régulation et la corrige en fonction de la température ambiante réelle.

Sonde extérieure

La régulation comporte une sonde extérieure qui mesure la température extérieure. Celle-ci ajuste automatiquement la température de chauffage en fonction des conditions climatiques réelles selon une loi d’eau (ou courbe de chauffe).

Soupape de sécurité

Elle permet d’éviter les surpressions.

T

Tension électrique

C’est la différence de potentiel entre deux points d’un appareil ou d’un circuit électrique. On peut aussi la définir comme la force nécessaire pour faire circuler le courant électrique dans un appareil. On l’exprime en Volt (V).

Tension continue

Elle correspond à une valeur de tension qui ne varie pas au cours du temps. Une pile ou une batterie par exemple produit une tension continue.

Tension alternative

Elle correspond à une valeur de tension qui est alternativement positive et négative à intervalles de temps réguliers. La tension produite par les compagnies d’électricité est une tension alternative.

Thermocouple

Dispositif installé sur les brûleurs des chaudières et qui permet le contrôle permanent de la présence d’une flamme. Ce dispositif installé sur les brûleurs gaz permet la coupure immédiate de l’arrivée de gaz en cas d’extinction de la flamme.

Tubes sous vide

C’est une expression dédiée aux capteurs solaires des plus performants. Un capteur solaire sous vide est composé d’une série de tubes transparents en verre d’environ 10 cm de diamètre avec à l’intérieur un absorbeur pour capter le rayonnement solaire et un échangeur pour permettre le transfert de l’énergie thermique. Cela permet donc d’éviter les pertes thermique dans l’absorbeur.

Thermosiphon

L’eau chaude produite par la chaudière est mise en mouvement par la différence de densité. Pour éviter ce phénomène, il est nécessaire de prévoir un clapet anti-thermosiphon.

Thermostat d’ambiance

Il vient compléter l’action du thermostat de chaudière, en contrôlant la température du local dans lequel il est placé. Lorsque la température ambiante atteint la température de consigne du thermostat d’ambiance, ce dernier coupe le brûleur ou l’accélérateur.

Thermostat de chaudière (ou aquastat)

Le dispositif de régulation peut être réduit à un simple thermostat placé sur la chaudière. On peut aussi utiliser un thermostat d’ambiance mesurant la température de la pièce. Mais les installations modernes font de plus en plus souvent appel à une régulation automatique, voire programmable.

V

Vanne mélangeuse

Le rôle d’une vanne mélangeuse consiste à mélanger, dans des proportions variables, de l’eau de départ chauffage avec de l’eau de retour : soit pour moduler en permanence la température de l’eau envoyée dans les corps de chauffe à un niveau inférieur à la température de la chaudière (dans les installations de chauffage par le sol, une vanne à 3 voies est ainsi obligatoire pour éviter d’endommager la dalle avec de l’eau trop chaude), soit pour relever la température de l’eau de retour, afin d’éviter des condensations à l’intérieur de la chaudière avec un risque de corrosion (certaines chaudières en acier doivent ainsi fonctionner avec une vanne mélangeuse à 4 voies), soit pour rendre les circuits totalement autonomes et permettre pour chacun d’eux des réglages spécifiques (température, programmation).

Vase d’expansion

L’eau se dilate en se réchauffant. Il faut donc placer sur le circuit un vase d’expansion capable d’absorber les variations de volume de l’eau de chauffage.

Veilleuse

La veilleuse sur les chaudières gaz permet l’allumage du bruleur. Aujourd’hui la veilleuse est remplacée par un système d’allumage électronique. La chaudière s’allume automatiquement et en toute sécurité. Il n’y a aucune manipulation à l’allumage ou de gaspillage de gaz pour entretenir une flamme. Ce dispositif est compatible avec un système de commande à distance de l’installation de chauffage (ex. téléphone).

Ventilo-Convecteur

Système de climatisation à eau glacée. Très performants les ventilo-convecteurs sont simples d’installation et permettent une régulation fine et indépendante des conditions ambiantes des locaux desservis.

Ventouse (chaudière à)

La ventouse permet d’économiser la réfection (en rénovation) ou la mise en place (en neuf) d’un conduit de cheminée en inox. Elle est composée de deux tubes concentriques débouchant directement vers l’extérieur en toiture(ventouse verticale) ou au travers d’un mur (ventouse horizontale). Le premier introduit l’air nécessaire à la combustion, le second évacue les gaz de combustion.

VMC

Une Ventilation Mécanique Contrôlée assainit l’air de votre habitation, permet des économies de chauffage et évite l’humidité sur les murs. Une chaudière VMC doit être adaptée pour la VMC (raccordée sur une bouche de cuisine-VMC-gaz avec des sécurités de surchauffe à la sortie des gaz brûlés). La VMC, dans ce dernier cas, doit également être de type VMC gaz.